Demande de visa Corée du Sud

Voyage en Corée du Sud : les papiers nécessaires

Vous envisagez de partir en Corée du Sud pour vos prochaines vacances ou vous voulez vous y rendre pour affaires. Il est important de savoir que l’entrée sur le territoire requiert le respect de certaines règles. Il existe quelques formalités auxquelles les visiteurs doivent se soumettre. À noter toutefois qu’elles peuvent différer en fonction du pays d’origine de chaque touriste. Ci-après, découvrons quels sont les papiers à fournir si l’on veut s’envoler vers la Corée du Sud.

L’autorisation K-ETA

Pour les ressortissants français, Belge, britannique ou de l’Union européenne, le K-ETA (Korea-Electronic Travel Authorization) a été mis en place par les autorités coréennes pour les séjours de moins de 3 mois. Une demande de visa Corée du Sud n’est pas ainsi requise pour un voyage dans le pays. Cette règle s’applique seulement pour :

  • Les séjours touristiques et sans but lucratif,
  • Les voyages d’affaires,
  • Les transits.

Pour obtenir cette autorisation K-ETA, il faut en faire une requête en ligne sur le site officiel du ministère sud-coréen de la Justice. Il convient de préciser que le remplissage du formulaire de demande de K-ETA est moins compliqué que pour le Visa. La démarche s’effectue entièrement en ligne. On peut ainsi le requérir 24 heures sur 24.

voyage en corée du sud

À noter que le K-ETA a une durée de validité de 2 ans après sa date de délivrance. Vous pouvez alors faire autant de visites que vous voulez avec ce document à condition qu’elle soit inférieure à 90 jours. Le paiement des frais nécessaires pour son obtention se fait également en ligne. Il coûte environ 10 000 wons coréens.

Il faut savoir que les personnes qui ont en leur possession un K-ETA sont dispensées de remplir la carte d’arrivée à l’entrée en Corée du Sud.

Les visiteurs doivent aussi présenter un passeport valide d’au moins 6 mois après la sortie du pays. Selon le cas, un billet d’avion aller-retour peut aussi vous être demandé.

Le Visa

Les personnes qui veulent passer plus de temps en Corée du Sud doivent faire une demande de visa. Cette obligation concerne les séjours de plus de 90 jours. Pour permettre aux visiteurs de requérir cette autorisation, le gouvernement de la République de Corée du Sud a ouvert le centre coréen de traitement des demandes de visa (KVAC). Il est situé à Paris. C’est l’organisation internationale pour les migrations qui s’occupe de sa gestion (OMI). Elle traite les requêtes de :

  • Tous les ressortissants français,
  • Des personnes résidant régulièrement en France.

Les demandes de visa Corée du Sud depuis la France sont ainsi possibles.

visa corée du sud depuis la France

Un visa touristique est également requis lorsque les visiteurs ne jouissent pas de l’exemption de visa. C’est un passe à entrée unique. Pour ceux qui partent en Corée du Sud pour travaux peuvent bénéficier d’un visa à entrée multiple.

Il importe de préciser que le visa peut être délivré par l’ambassade dans un délai de 5 jours ouvrables. Le coût de l’opération est de 36 euros.

Pour faire une demande de visa touristique, il faut fournir quelques documents. Ce sont notamment :

  • Un formulaire de demande rempli et signé par le requérant,
  • Un passeport original valide d’au moins 6 mois,
  • Une photo d’identité de couleur claire avec un fond uni,
  • Un extrait du casier judiciaire,
  • Un document qui prouve la réservation d’un hébergement durant le séjour.

Comments are closed.

Voir également